English (UK)

Un nouveau bijou pour dégager les voies

Dans la soirée du mardi 10 septembre 2013, l’Office national de la sécurité routière (ONASER) a procédé à l’enlèvement d’un véhicule accidenté qui obstruait la voie au niveau du Camp Paspanga de la gendarmerie nationale de Ouagadougou. Une action rendue possible grâce au baptême de feu du tout nouveau véhicule d’intervention de l’institution.

 

Sur l’avenue Thomas SANKARA, la circulation était en mal dans la matinée du mardi 10 septembre 2013. Et pour cause, un véhicule remorque en provenance du Ghana a eu une panne technique au beau milieu de la voie bloquant du même coup le passage aux autres usagers de la route. Le camion transportait une très grande quantité de marchandises dont des bonbons, des biscuits, des tôles… Mais comment en est-on arrivé là ? Selon les explications de l’apprenti tout allait bien depuis le Ghana jusqu’à la coordination nationale de lutte contre la fraude à Ouagadougou où le camion s’est prêté au contrôle ; mais c’est lorsque l’engin est arrivé au niveau du camp de la gendarmerie nationale sis au quartier Paspanga aux environs de 10 heures que l’incident s’est produit. Il s’agit d’une panne technique due au décrochage de la cabine de la remorque au moment du virage.

Les usagers de l’avenue Thomas SANKARA se sont donc retrouvés dans une situation fort déplaisante, car ils étaient obligés de faire de grands détours. La circulation étant bloquée et il a fallu l’aide des gendarmes pour régler un tant soit peu la situation. Ce calvaire a duré de 10h à 18h heures. Et il a fallu l’intervention du nouveau engin de l’ONASER pour libérer la voie. En effet, le véhicule d’intervention a usé de subtilité pour tracter le camion encombrant. Ce qui a permis aux usagers de circuler normalement. Le nouveau «bijou» de l’Office national de la sécurité routière est un véhicule d’intervention uniquement pour dégager la voie en cas d’accident, il a une capacité de traction d’une masse de 95tonnes et peut soulever une masse de 20 tonnes. Il est muni d’un treuillé et d’une grue. Les agents de l’Office national de la sécurité routière qui se sont déplacés sur les lieux de l’incident ont manié à merveille leur véhicule flambant neuf. Après que le camion accidenté ait été débarrassé de sa trop grande quantité de marchandises et rechargé dans trois autres camions, les agents de l’ONASER ont actionné les manettes de leur véhicule afin de faire mouvoir les leviers automatiques destinés à soulever les véhicules accidentés. Pour sa première sortie sur le terrain, le nouveau véhicule d’intervention de l’ONASER a rempli convenablement sa mission et selon les agents de l’Office national de la sécurité routière le véhicule est prêt à effectuer des missions de ce genre partout au Burkina chaque fois que de besoin.

Saadatou ZERBO
(Stagiaire)

Source: www.zedcom.bf